Le problème de l’aluminium

Evaluation du risque lié à l’utilisation de l’aluminium dans les produits cosmétiques – Point d’information

17/11/2011

 

Saisie par la Direction générale de la santé afin de se prononcer sur le lien entre le cancer du sein et l’exposition aux produits antitranspirants à base d’aluminium, l’Afssaps publie un rapport d’évaluation du risque lié à l’utilisation de l’aluminium dans les produits cosmétiques.

L’analyse des données épidémiologiques et des études chez l’animal n’a pas pu mettre en évidence de lien entre cancer et exposition à l’aluminium par voie cutanée.

En ce qui concerne son utilisation dans les produits cosmétiques, cette évaluation a été centrée sur les antitranspirants en raison des quantités importantes d’aluminium que ces derniers peuvent contenir et leur utilisation quotidienne.

L’analyse des données a permis de proposer une restriction de la concentration en aluminium à 0,6 % dans les produits antitranspirants ou déodorants.
Il convient de préciser que cette restriction ne concerne pas l’exposition sur peau lésée comme par exemple après le rasage ou des micro-coupures.
De ce fait, l’Afssaps recommande de ne pas utiliser d’antitranspirants contenant de l’aluminium sur peau lésée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réalisation: Vegatec | Réglementation Cosmétique